La ferme des animaux - George Orwell


4ème de couverture
Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Snowball et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement :
" Tout ce qui est sur deux jambes est un ennemi. Tout ce qui est sur quatre jambes ou possède des ailes est un ami. Aucun animal ne portera de vêtements. Aucun animal ne dormira dans un lit. Aucun animal ne boira d'alcool. Aucun animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux. "
Le temps passe. La pluie efface les commandements. L'âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer :
" Tous les animaux sont égaux, mais il y en a qui le sont plus que d'autres. "


Mon avis
Ma chronique sera courte, loin de moi l'envie de philosopher durant des heures sur les parallèles politiques qu'a voulu faire l'auteur.

En effet, la politique n'est pas mon violon d'Ingres et c'est une raison pour laquelle, j'ai décidé de prendre ce livre comme un livre divertissant, mais à la fois moralisateur.

Durant quelques chapitres, je me suis quand même dit que je hais les cochons et leurs petites queues en tire-bouchons, avant de me dire que finalement, ce n'est que fiction.

L'histoire, ancienne, peut très bien se rapporter à notre vie de maintenant, nul besoin de se propulser dans le passé, la morale, est inconditionnellement la même.

J'ai aimé l'idée, le développement et l'écriture et j'ai été étonné qu'un livre aussi ancien vieillisse aussi bien. L'auteur a su magner le mot et faire de ses livres, un écrit où l'on plonge sans hésiter.

J'ai souri, mais parfois été choquée (c'est un grand mot) par la barbarie des animaux de cette ferme pas comme les autres.

Une phrase me restera longtemps:

Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d'autres.

[aimé]

5 petit(s) cri(s):

Céline72 a dit…

Un livre que je souhaite découvrir. Effectivement la phrase que tu as cité est assez marquante. Merci pour cette critique. Bonne soirée.

BlackWolf a dit…

Ah la ferme des animaux de Orwell, un livre que j'ai très envie de relire avec 1984 du même auteur.

Elinor a dit…

Cette phrase m'a aussi marquée. Je pense le relire plus tard, pour comprendre toutes les subtilités que ce livre propose :)

Luna a dit…

J'adore ce livre, j'adore la façon dont c'est raconté : simple, sans détour, Orwell ne nous cache rien et c'est ce qui donne ce côté aussi horrible à ce livre.
On se sent totalement impuissant devant cette histoire, les personnages sont totalement aveugles face à ce qui se passe autour d'eux, mais ce serait la même chose pour nous si on était à leur place... Je crois que c'est un livre qui rétablit la vérité qui nous remet à notre place : après l'avoir lu, plus personne ne peut dire "j'aurais été à leur place, je me serais battu"... Je crois qu'après avoir lu "La ferme des animaux" on comprend réellement qui sont les victimes des régimes totalitaires, ce qu'il se passe et je crois que ça encourage notre respect pour ces gens qui n'ont pas eu le choix, qui croyaient en leur liberté et qui ne l'ont jamais vue...
Je crois que c'est tout simplement un livre à lire.

de-pages-en-pages a dit…

J'ai aimé se livre mais sans plus, surement car il m'avais été imposé en cours.. Moi aussi tout au long du livre je haissais les cochons & me disais mais mince ouvrez les yeux en pensant aux autres animaux :P
Moi aussi cette phrase m'a marqué

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse....