Impératrice - Shan Sa


4ème de couverture
Elle est née dans la fabuleuse dynastie Tang du VIIe siècle.
Elle a grandi au bord du fleuve Long, où elle apprenait à dompter les chevaux.
Elle est entrée au gynécée impérial où vivaient dix mille concubines.
Elle a connu les meurtres, les complots, les trahisons, elle est devenue Impératrice de Chine.
Elle a connu la guerre, la famine, l'épidémie.
Elle a porté la civilisation chinoise à son apogée, elle a vécu entourée de poétesses, de calligraphes, de philosophes. Elle a régné sur le plus vaste empire sous le ciel, dans le plus beau palais du monde.
Elle est devenue l'Empereur-Sacré-Qui-Fait-Tourner-la-Roue-d'Or.
Son nom a été outragé, son histoire déformée, ses mémoires effacées, les hommes se sont vengés d'une femme qui avait osé devenir Empereur, et pour la première fois depuis treize siècles, elle ouvre les portes de sa Cité Interdite.

Mon avis

Une chronique mi-figue, mi-raisin.
En effet, pour une deuxième lecture asiatique, dont j'avais lu énormément de critiques positives, j'ai été quelques peu surprise.
A l'interrogation "ai-je aimé ?", je peux difficilement répondre. Je peux difficilement donner un avis.
Une lecture très fournie en descriptions diverses et variées. Tant j'apprécie de pouvoir voyager à travers les lignes que je parcoure, tant durant Impératrice, quelques-unes de celles-ci ont été (trop) longues, parfois se comptant en pages et non en lignes.
Beaucoup de récits charnels, incestueux, dont la nécessité, tout au long du livre, me laisse encore perplexe.
Une histoire tissée sur la vie de l'Impératrice avant, durant et après son règne, un document faisant voyager, rêver, réfléchir.
En résumé, une belle histoire, parsemées de passages plutôt lourds, de personnages innombrables,ulti avec une narratrice cultivée et déterminée.
Une lecture que j'aurais probablement plus appréciée si j'avais été une ferue du monde asiatique. Une oeuvre dont l'écriture dansante par le vocabulaire d'une richesse incroyable m'a quand même permis de la poursuivre jusqu'aux derniers mots.

Ce livre a été lu dans le cadre d'une lecture commune avec Melisende, PetitepomExxlibris, Albertine, Fattorius et Florel dont je me réjouis beaucoup de lire les chroniques (lien via leurs blogs en cliquant sur le pseudo).

3 petit(s) cri(s):

Florel a dit…

c'est vrai que parfois il est un peu olé olé et que le coup de la procession, enfin les descriptions m'ont gavé ! Mais sinon je regrette pas cette lecture ! Merci d'avoir organisé cette LC.
Bonne lecture et bonne semaine.

Melisende a dit…

Egalement rassurée de voir ton avis mmi-figue, mi-raisin, mais finalement, on est plusieurs de cette LC a être de cet avis.
Il y a du bon, du moins bon ; mais comme toi, je pense que j'aurais sans doute plus appréciée si j'avais été une férue de ce monde-là. C'est quand même une culture bien particulière. Sympa à découvrir, mais ce n'est peut-être pas le meilleur ouvrage pour commencer cette exploration !
Merci pour cette LC en tout cas ! ^^

DF a dit…

Merci pour le coup de projecteur! J'ai passé un bon moment de lecture avec ce livre, fort particulier, à la poésie parfois un peu froide mais toujours pertinente. Respect à l'auteur...

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse....