Pavillon 38 - Régis Descott




4ème de couverture
Il y a des erreurs qu'on aimerait n'avoir jamais commises. Expert psychiatre dans un asile pour fous dangereux, Suzanne Lohmann ne pensait pas, en libérant Dante, l'un de ses patients du Pavillon 38, mettre en danger sa propre existence. Dehors, les fous n'ont pas de camisole...
Mon avis
Un thriller une nouvelle fois captivant, prenant.
Ce livre nous emmène dans le milieu de la psychiatrie, de la folie, de la schizophrénie mais dans bien d'autres également, qu'il serait difficile d'exposer sans spoiler l'histoire.
Une lecture reptilienne, au propre comme au figuré, oscillant entre écriture agréable et fluide et vocabulaire parfois cru.
Certaines descriptions m'ont fait ressentir mon échine dorsale, de par l'exactitude de leurs horreurs, d'autres chapitres paraissaient longuets.
Non-adepte des serpents, évitez...
De plus, une fin qui me laisse, une nouvelle fois, sur ma faim.
Mon bilan à la lecture de ce document n'est pas aussi enjoué que lors des derniers thrillers, mais j'ai passé un bon moment néanmoins.

0 petit(s) cri(s):

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse....