L'Histoire d'Edgar Sawtelle - David Wroblewski


4ème de couverture
Dans une ferme isolée au nord du Wisconsin, le jeune Edgar Sawtelle grandit seul entre son père et sa mère, avec lesquels il ne peut communiquer que par le langage des signes.
Depuis deux générations, les Sawtelle élèvent et dressent une race de chiens d'exception «à qui il ne manque que la parole», dont Almondine, l'amie de toujours d'Edgar, est un merveilleux exemple.


À l'arrivée de Claude, l'oncle du garçon, la paix du foyer vole en éclats.
Roman initiatique, roman des grands espaces américains, L'Histoire d'Edgar Sawtelle emporte le lecteur dans une quête effrénée de liberté. Cette histoire juste et singulière, saluée par une critique unanime, a déjà touché plus de deux millions de lecteurs aux États-Unis.


Mon avis
Je tiens tout d’abord à remercier chaleureusement la Team Livraddict ainsi que les Editions « Le Livre de Poche » de m’avoir  confié ce partenariat, le premier pour moi.
Ce livre de 702 pages m’a fait traverser une multitude de sentiments et de sensations, toutes plus diverses et variées au fur et à mesure que je m’enfonçais dans ma lecture.
L’histoire a mis un long moment pour s’installer, ce qui pour moi, en début de livre, a été un peu pénible et source de réflexion, fallait-il continuer ou abandonner. J’ai décidé de poursuivre et la suite m’a donné raison.
Ce voyage a été source d’une foule de ressentis, je me suis prise à me sentir dans la peau d’Edgar, frissonner à certains moments, m’énerver à d’autres, être émue lors de certains, parcourues de l’envie de crier à l’injustice à d’autres. Une chose est certaine, cet écrit ne m’aura pas laissé de marbre.
Une seule vraie ombre pour moi, les éternelles et innombrables descriptions du dressage et de l’élevage des chiens, qui fait parfois se perdre durant quelques pages.
Sinon, « L’histoire d’Edgar Sawtelle » est sans nul doute, un livre à lire, à parcourir en se mettant dans la peau de ce jeune muet, pour qui toutes les sensations internes sont exacerbées, tout est fait et ressenti dans le monde du silence, où les émotions ressenties le sont à une puissance où nous, possesseur du joyau de la voix, nous n’en découvrons qu’un brin infinitésimal.
Une histoire de famille cruelle et incroyable, un voyage solitaire et courageux, des personnages qu’on aime et d’autres que l’on déteste. Une belle découverte. Il faut néanmoins la lire soit même tant il est difficile d’en parler sans trop en dire.
Contrairement à ce que j’ai pu ressentir au début de ma lecture, j’ai beaucoup aimé ce roman et la façon dont il est décrit, même si sa clôture me laisse sur ma faim.
La page de l'Editeur: http://www.livredepoche.com/

2 petit(s) cri(s):

Elizabeth-Bennet a dit…

C'est effectivement un roman qui ne laisse pas de marbre...sauf si l'on n'a pas de cœur ^^ Je suis contente que tu aies aimé parce que moi je l'ai adoré, c'est même l'un de mes plus gros coups de cœur de 2010 !

mia62 a dit…

Je l'ai reçu aussi en partenariat je suis à 20 pages de la fin je traîne je n'ai pas envie de le finir et de sortir de cette histoire aussi émouvante

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse....